|
logo

Engelure aux mains et aux pieds : causes et traitements

Généralement localisée aux extrémités du corps (doigts, orteils, nez, oreilles), l’engelure apparaît en cas d’exposition prolongée à des températures très basses ou à un vent glacial. Ces plaques rouges douloureuses dues au froid semblent anodines, mais elles peuvent provoquer certains dommages. Prévention, symptômes, facteurs de risque, traitements : on fait le point avec le docteur Jérémy Lupu, dermatologue.

Définition : qu’est-ce que l’engelure ?

L’engelure désigne une plaque rouge ou bleutée, enflée et plus ou moins douloureuse et située aux extrémités du corps (doigts, orteils, nez, oreilles). Elles sont provoquées par l’exposition au froid et dues à la contraction des petits vaisseaux de la peau afin de lutter contre le froid. Elles ne résultent donc pas du gel des tissus, contrairement aux gelures.

La partie de la peau touchée perd sa sensibilité. Toutefois, lorsque la peau se réchauffe, elle peut être douloureuse et démanger. Dans les cas graves, la circulation sanguine s’arrête au niveau de l’engelure et les vaisseaux sanguins peuvent être détériorés.

Les engelures disparaissent généralement d’elles-mêmes ou grâce à un traitement approprié en quelques semaines. Leur apparition peut être prévenue en protégeant correctement ses pieds et ses mains du froid.

Causes : qu’est-ce qui provoque une engelure ?

L’engelure apparaît chez des personnes exposées à des températures très basses ou à un vent glacial. Elles sont dues à une contraction des petits vaisseaux de la peau pour lutter contre le froid et ne résultent pas du gel des tissus, contrairement aux gelures.

Quelles sont les complications des engelures ?

Les engelures doivent être traitées rapidement et adéquatement. Sinon, la zone touchée peut demeurer sensible au froid pendant plusieurs années. Dans les cas les plus graves, une engelure profonde peut même conduire à l’amputation (suite à l’apparition d’une gangrène).

Quels conseils de prévention en cas d’exposition au froid ?

La prévention des engelures repose sur le suivi de quelques recommandations :

  • lors de grands froids, protéger les mains, les pieds, le nez et les oreilles (gants, bonnets, cagoules, écharpes, chaufferettes…) ;
  • se mettre à l’abri du froid ;
  • enlever les vêtements qui sont humides ou mouillés ;
  • se réchauffer en s’enveloppant dans des couvertures ou par un contact peau à peau avec une autre personne ;
  • s’habiller avec des vêtements chauds, prévus pour les saisons froides et qui ne serrent pas ;
  • ne pas fumer ni boire de boissons alcoolisées pour se réchauffer. Au contraire, cela peut faire descendre encore plus la température du corps.  « En outre, la prévention des engelures passe aussi par le sevrage tabagique et l’arrêt du cannabis », prévient le dermatologue Jérémy Lupu.
  • laisser le corps s’acclimater au froid doucement : ne pas s’exposer immédiatement ;
  • bouger dans le froid : ne pas rester immobile ;
  • éviter de mettre les mains dans l’eau lors d’une période d’exposition au froid ;
  • conserver une alimentation équilibrée et éventuellement suivre des cures vitaminiques (vitamine A et D notamment).
  • porter des chaussures larges, confortables et chaudes.

 

En savoir plus